Droit à la différence, sans différence de droits
Droit à la différence, sans différence de droits
Droit à la Différence sans différence de droits
Droit à la Différence sans différence de droits

Racisme ordinaire à la SNCF :

Un retour sur les enquêtes de Médiapart.


Retour sur nos enquêtes : racisme à la sncf par Mediapart

Racisme à la police ferroviaire.

En février 2013, le directeur de l'Ethique de la SNCF est saisi, aprés deux mois sans nouvelles, un rendez vous est pris auprés du Défenseur Des Droit (DDD), en avril 2013, nous avons accompagné Kamel auprés de l'enquêtrice. Aprés un acceuil chaleureux, nous sommes entré dans son bureau, pour déposer l'ensemble des éléments de cette affaire, et raconter le déroulement des faits. Aprés un silence de sept mois, nous contactons médiapart, qui rédige l'article ci-dessous, tout le monde se pose des questions, et le DDD accélère l'enquête, le DDD rend son rapport aprés plus d'un an et demi d'enquête, en octobre 2014, son rapport détaille les faits avec précision. L'inspecteur du travail à alerté le procureur de la réublique, il  classe sans suite. Le rôle des procureurs de la république, dans les affaires de racisme et de discrimination au travail, est primordial, ils classent sans suite les plaintes, des salariés et des inspecteurs du travail. Comment faire pour se défendre quand les syndicats, ferment les yeux pour mieux pardonner. Résultat : aucunes sanction des auteurs de la part de la SNCF, sinon des promotions, les alertes au procureur de la République, de l'Inspection du travail et du Défenseur Des Droits sont restées lettre morte, le racisme est dans les institutions française. Le code pénal et le code du travail sont aveugles devant le rasime. Selon que vous serez...

Mediapart, racisme de la SNCF.

Rapport du Défenseur Des Droits.

Rapport du Défenseur Des Droits. Racisme et discriminations à la SNCF.
Le défenseur Des Droits, saisi en avril 2013, rend son rapport en octobre 2014. Cette façon de rendre anonyme les agissements raciste et discriminatoire d'une entreprise publique, n'est pas juste. Les citoyens de ce pays, ont le droit de savoir ce qui se passe dans une entreprise publique financée grâce à leurs impôts. De nombreux dossiers, aussi sensibles, sont passés à la trappe par le Défenseur Des Droits et la SNCF continu de protéger les protagonistes de ces délits. Les syndicats ferment les yeux pour mieux pardonner ce qu'ils appellent des "écarts de conduite" sans importance. Le Défenseur Des Droits, institution de l'état, doit protéger les citoyens et non accompagner la SNCF dans ses dérives discriminatoires et raciste.
DDD Kamel.pdf
Document Adobe Acrobat [457.6 KB]

Un agent de la police ferroviaire de Valencienne, le racisme de sa hiérarchie.

Un agent de la police ferroviaire, raconte le racisme ordinaire.

Racisme: la SNCF épinglée

Racisme assumé d'un dirigeant de la police ferroviaire.

SNCF: un agent de la police férroviaire témoigne.

D'hier à aujourd'hui.

Les temps changent, le racisme se prolonge, et les discriminations continues Le racisme traverse le temps, il change de stratégie, s'adapte, et les discriminations continuent. La bataille pour l'égalité au travail continue, comme d'habitude, sans les syndicats.